On sait parce qu’on nous l’a répété assez, que l’eau c’est  la santé, c’est la vie. Dans les mosquées, elle n’est pas autre chose. C’est l’hygiène, la propreté. C’est donc toujours la santé, la vie. Pourtant les municipalités de Mayotte n’ont pas toutes la même attitude vis-à-vis de l’eau des mosquées. Certaines la prennent en charge directement ou par l’intermédiaire d’une association, entièrement ou partiellement.

D’autres l’ignorent complètement et laissent les fidèles se débrouiller alors que les douches, toilettes, fontaines publiques, ouvertes à tous, sont quasi-inexistantes à Mayotte.                 

 

Afin d’informer les adhérentes, le CREMM. a voulu savoir qu’elle est la situation, commune par commune : Il existe trois situations : 

 

1)     Prise en charge par la commune, l’association et les fidèles (cela dépendrait des mosquées)

 

2)     Prise en charge par la commune et l’association

 

3)     Prise en charge par les fidèles seulement, la commune ignore l’eau publique, l’élément essentielle de la vie.

 

PRISE EN CHARGE DE L’EAU DANS LES MOSQUEES A MAYOTTE

 

 

COMMUNES COMMUNES + ASSOCIATION + FIDELES COMMUNE + ASSOCIATION LES FIDELES SEULEMENT
ACOUA X    
BANDRABOUA     X
BANDRELE     X
BOUENI X    
CHICONI X    
CHIRONGUI     X
DEMBENI   X  
DZAOUDZI X    
KANI KELI X    
KOUNGOU     X
MAMOUDZOU   X  
MTSAMBORO X    
MTSANGAMOUJI X    
OUANGANI     X
PAMANDZI X    
TSINGONI     X
SADA X    

 

 

Top
Nous utilisons les cookies pour améliorer notre site Web. En continuant à utiliser ce site, vous consentez aux cookies utilisés. En savoir plus…