Musulaman de Mayotte, la Zakât est aussi obligatoire pour vous  (Feuille distribuée à Dzoumogné Mayotte : voir un foundi proche pour plus d’infos)

Louange à ALLAH seigneur de l’univers. Assalat et Salam va vers son prophète Mohammad (sas).

Cher musulman de Mayotte la zakat est une obligation religieuse pour nous. Il fait partie des 5 piliers de l’islam et il vient en 3ème position bien avant le Ramadan.

Dans notre religion, pour tout ce qui concerne les obligations, si on ne les exécute pas, on encourt un gros châtiment auprès de notre seigneur ALLAH. ALLAH menace du feu le jour de kiamat à tous ceux qui ne la paient pas. Par contre pour ceux qui pratiquent ce devoir religieux, ALLAH annonce la prospérité pour leur richesse dans ce monde et une grosse récompense le jour de kiamat.         

La zakat est négligée à Mayotte, la plupart de temps, soit à cause de la faiblesse de notre foi, soit parce que nous ne savons pas comment la calculer.         

Nous allons succinctement traiter les points suivants :

Ø       Les conditions nécessaires pour que la zakat soit obligatoire pour quelqu’un

Ø       la différence entre la zakat et l’impôt

Ø       et enfin, comment calculer la zakat. 

Les conditions nécessaires pour que la zakat soit obligatoire pour vous musulmans de Mayotte. 

ü       Il faut que la richesse vous appartienne

ü       Il faut que la richesse atteigne la mesure qui impose la zakat

ü       Il faut sue cette richesse soit chez vous pendant un an

ü       Il faut que vous ayez déduit au préalable les charges quotidiennes telles que :

§         Les factures à payer

§         Les dettes

§         Paiement des ouvriers etc.…..

 

ü       Il faut que dans votre cœur vous ayez la ferme intention de la payer en tant que devoir religieux.

ü       Il faut la payer dès que son échéance arrive car il faut que vous sachiez que les pauvres musulmans comptent sur la zakat que vous payez pour vivre.   

ATTENTION  

Certains savants pensent que, la zakat est obligatoire si les conditions précédentes sont remplies, même chez les enfants mineurs. Ils disent que étant donné que ces derniers paient la zakat FITRE, ils doivent payer aussi la zakat qu’ils ont héritées de leurs parents décédés. 

MUSULMANS DE MAYOTTE, IL NE FAUT PAS CONFONDRE LA ZAKAT ET L’IMPÔT         

Quelle différence y a-t-il entre la zakat et l’impôt qu’on paie tous les ans aux services fiscaux ? 

Ø       L’impôt est une taxe imposée par le gouvernement alors que la zakat c’est une obligation divine, si tu ne la paie pas, tu as un pêché.

Ø       la zakat on doit la donner à des personnes bien déterminées alors que les impôts sont utilisés même pour des causes illicites auprès d’ALLAH.

Ø       La zakat présente un taux fixe qui ne changera jamais jusqu’au jour de kiamat, alors que les taux pour les impôts changent au gré des gouvernements. 

FEMMES MUSULMANES DE MAYOTTE VOUS DEVEZ PAYER LA ZAKAT SUR VOS BIJOUX  EN OR         

Femmes musulmanes de Mayotte vous devez payer la zakat sur vos bijoux en or dès qu’ils atteignent 85 g.         

Comment procèderez-vous pour faire le calcul ?         

Quand le poids des bijoux en or que vous possédez est supérieur ou égal à 85g alors vous prélever 2,5% de sa valeur.          

Exemple : soit Q le poids de vos bijoux et Q >  85g  alors Z, la zakat que vous devez prélever sur cette richesse est de :                      

  Z = Q x 2,5 / 100                 

Pour avoir la valeur de la zakat que vous devez payer en euro, vous devez multiplier Z par le prix du gramme d’or.            

Remarque :        

En ce qui concerne les commerçants, tels que les vendeurs aux marchés chez nous ici à Mayotte, ou bien les boutiquiers, ils ne payeront de zakat que sur l’argent issu de leur activité et qu’ils ne font pas circuler. Si cette somme qui dort en banque ou dans les malles, est supérieure ou égale à la valeur de 85g d’or, alors le musulman doit payer 2,5% de son montant.

 

Top
Nous utilisons les cookies pour améliorer notre site Web. En continuant à utiliser ce site, vous consentez aux cookies utilisés. En savoir plus…